lundi 29 mai 2017

Rassembler les morceaux

8 jours de migraines
et d'insomnie.
Heureusement j'ai "fait le pont".
En fait pris un jour de congés vendredi.
Et un autre aujourd'hui.

J'ai profité, un peu
pendant les moments de répits.

Balade à l'Ile d'Arz, jeudi
Avec ma soeur.

Vendredi pas grand chose
Repos sur la terrasse au soleil.

Samedi marché le matin, courses
L'après-midi repos sur la terrasse au soleil.

Dimanche, ménage, déjeuner chez mon frère
Ma Maman était là, vacillante mais contente.
Puis en fin de journée
Dans une église d'une petite ville de campagne
Un magnifique concert
Chant, orgue, harmonium, violoncelle
Chants sacrés de Basse Bretagne.
Du baume à mon coeur, à mon âme.

Aujourd'hui c'est lundi
J'ai eu du mal à commencer ma journée
Après trois petites heures de sommeil
Et un clou dans la tête.
Je me sens convalescente.
Je suis allée prendre RV pour l'auto
A la pharmacie faire le plein de chimie pour
Combattre la vil-h-aine mi-graine.
J'ai rencontrée une dame avec laquelle je dansais breton
...Quand je dansais encore breton.
Elle a deux ans de plus que ma Maman
Et est pleine de vivacité et de vitalité...
Nous avons parlé.

Demain ce sera mardi.
Le réveil sonnera à 6 heures.
Je vais retourner au bureau après 5 jours de parenthèse
Une parenthèse que j'avais souhaitée différente
Mais mon corps en a décidé autrement.

Demain ce sera mardi.
Migr-h-aine ou pas
Demain soir j'irai bio-danser
J'irai rassembler les morceaux
De mon corps  dispersé par diverses douleurs.
J'irai rassembler les morceaux
De mon corps
Pour la guérison, le retour vers la vitalité.

______

Hier soir dans l'église, ce chanteur là et ce violoncelliste là... Avec un répertoire très différent.. j'aurais aimé partager avec vous cette musique céleste, mais je n'ai rien trouvé :




lundi 22 mai 2017

Plus de panne hic !

Un homme à la maison
C'est bien pratique
Pour les problèmes techniques.

Six ans que nul homme magique
N'est présent dans ma vie.

Au tout début
C' était la panique
Le naufrage du Titanic

Maintenant ça va mieux.

La semaine dernière j'ai reçu un courrier m'informant que mon compteur de gaz allait être changé,  Qu'il fallait que je ferme tous les appareils au gaz et qu'il faudrait que je remette tout en marche moi même y compris le compteur.
Sic !.
Cela m'a contrariée.

Hier soir j'ai lu avec attention la notice technique de ma chaudière. J'ai identifié le bouton marche/arrêt.  Un bon début !

Donc ce matin j'arrête la chaudière. Je pars au travail avec la notice. J'appelle l'entreprise qui fait l'entretien de mon installation et je demande si ce que j'ai fait est bien et si ce que j'ai l'intention de faire ce soir est également juste.  Oui. On m' a répondu oui. C'était une femme. Elle a du me trouver un peu niaise.
Ce soir en rentrant, la première chose que je fais est de vérifier si la voiture de mon voisin est là ( et donc mon voisin aussi.. on ne sait jamais si j'ai besoin d'aide ). Et puis je prends le document qu'on a laissé à la poignée de ma porte avec les consignes pour mettre en route le compteur. Je prends un tournevis. J'ouvre le boitier du compteur. J'identifie mon compteur ( il ne faudrait pas que je fasse des bêtises avec le compteur des voisins). Je tourne une manette.  J'appuie sur le bouton marche/arrêt de la chaudière.  Elle clignote ... hic... puis j'entends avec satisfaction son doux ronron .
J'ai réussi .

Certains vont peut être se dire que ce n'est pas grand chose qui ne mérite pas d'en faire une histoire.
Et encore moins une victoire.

Il n'empêche que je suis très satisfaite de moi d'avoir vaincu mes peurs des problèmes techniques. Pour cette fois ci en tous cas.

vendredi 19 mai 2017

On connaît la chanson. ..

Vous avez vu ce film d'Alain Resnais ?

Ce soir j'avais rendez vous avec un négociateur immobilier  (c'est ce qui est noté sur sa carte de visite ) chez ma Maman ... parce que il faut bien que l'on s'en occupe de sa maison.
Il est arrivé à vélo, élégant dans son imper beige... franchement on aurait dit Lambert Wilson dans le film "on connait  la chanson". Vraiment.
Bon ben vraisemblablement il n'est pas célibataire et est déjà grand père ( c'est bavard un négociateur immobilier ).


jeudi 18 mai 2017

Oh la la...

...Cela me manque vraiment de ne plus pouvoir lui téléphoner le soir en rentrant du travail, en particulier les jours comme aujourd'hui oú je suis épuisée.  J'aimerai tant l'entendre dire au bout du téléphone "Bonjour ma fille" et me laisser materner dans une petite conversation sans importance apparente. J'aimerai tant.
Elle me manque ...

Histoire de chaussure

C'était mercredi midi, dans la petite pièce où je déjeune avec mes collègues. Il n'y avait plus que T et moi. Il pleuvait. Et moi...