jeudi 30 juin 2016

V.i.D.e

C'est le 5ième soir.
Qu'elle rentre dans une maison Vide, Infiniment.
Depuis Dimanche plus de bruit à l'Etage.

Elle a l'impression de Vivre sur une Ile Déserte, Esseulée.

Le premier soir, ça allait.
Le deuxième, elle a pris du temps de téléphoner à une amie, à sa fille.
Le troisième, elle est sortie avec sa nouvelle amie.
Hier, bouh hier, après un rendez-vous pour parler à une psychologue des problèmes de sa Maman, elle a commencé à ressentir péniblement ce vide en rentrant dans sa grande maison. Elle s'est mise à faire du ménage jusqu'à tard.
Ce soir... elle s'est allongée sur son tapis pour faire une séance de MLC.

Occuper ce vide en toute sérénité. Elle ne sait pas bien faire. Pourtant elle devrait avoir l'habitude, depuis cinq ans et demi.

Elle sent ce vide au creux de son corps. Elle le sent tellement fort.
Alors elle le remplit, de nourriture pas très saine, des choses bien raffinées  par l'industrie agro-alimentaire. C'est facile il y a tout ce qu'il faut autour de son bureau pour aller acheter ce genre de produits. Elle mange sans faim, après elle est dégoutée, elle se "regarde" manger et après elle s'en veut. Elle se sent gonflée.
______

Avoir la force d'esprit pour ne pas céder à la morosité. Elle s'est fait la promesse que l'été sera beau.  Il faut qu'elle tienne sa promesse...

mercredi 29 juin 2016

Cadeau ouvert

Au joli de mois de mai, j'écrivais que j'avais reçu un cadeau dont j'avais juste défait le ruban.

Hier soir j'ai ouvert le cadeau.

Quelle belle soirée.
Conversation fluide
Découverte de l'une et de l'autre
Rires
Partages

Ma nouvelle amie me convient tout à fait
Quelques années de moins que moi
Extravertie
Bavarde
Généreuse
Spontanée

Nous n'avons pas vu le temps passer !

samedi 18 juin 2016

J'ai décidé que mon été sera beau.

Ca y est. C'est fini les activités de loisirs qui me permettent d'avoir une vie sociale.

La gym pilates. Je n'y vais plus depuis la mi-mai. Mon cou ne supporte plus. Je cherche un cours de yoga pour l'an prochain. Pas facile.
La biodanza. La dernière séance a eu lieu lundi.
Le club photo. Je suis allée participer au démontage de notre expo de fin d'année cet après-midi.

Il va falloir occuper toutes ces soirées à venir. Si j'en ai le courage j'alternerai yoga, mlc et exercices de pilates (ceux qui ne me font pas mal au cou) le soir en rentrant du travail. Si il fait beau je vais pouvoir buller dans mon jardin que j'aime tant.
______

Ca y est. J'ai perdu les deux kilos pris cet hiver. Dès que les tomates et les concombres apparaissent sur l'étal de mon maraîcher préféré et que j'en rempli mon panier, je pers mes kilos hivernaux.
______ 

Ca y est. Mes jus du matin sont de plus en plus verts et j'y ai introduit du céléri. J'en trouve du bio sur le marché du samedi matin. Au début j'ai eu un peu de mal avec ce goût fort. C'est devenu un délice.
______

Ca y est. Après un an et un mois, mon fils repart s'installer dans un petit chez lui. Il n'avait d'ailleurs pas défait ses cartons l'an passé quand il était revenu vivre avec moi. C'était du transitoire qui a duré le temps qu'il fallait pour qu'il se relance vers l'autonomie.

Dimanche de la semaine prochaine il dormira chez lui. Nous avons fêté ça tous les deux hier soir avec une petite sortie pizzeria.
______

Ca y est. Voici donc qu'en même temps arrive cette période estivale durant laquelle tout s'arrête, et le départ de mon fils.

Ca y est. Me voici de nouveau face au vide et à la solitude.

Bon je suis quand même beaucoup mieux qu'il y a 5 ans et je pense que je vais réussir à gérer ce vide.

D'abord - parce que je suis fatiguée, et que ne pas ressortir le soir après le travail, cela va me faire du bien (pendant quelques temps).

Ensuite - j'ai une très grande envie de refaire un jeûne cet été. Je ne sais pas si je vais pouvoir m'isoler dans la petite maison de bord de mer de mon frère. Si ce n'est pas possible, je le ferai chez moi, et même si mon fils a un esprit très ouvert, ce sera plus aisé sans sa présence.

Ensuite - quand même il y a des plaisirs à venir en perspectives : 

- le festival des Tombées de la Nuit (j'ai repéré quelques spectacles)
- les mercredis du Thabor (si il fait beau j'irais avec ma soeur)
- un dîner de prévu avec la femme avec laquelle j'ai échangé mon numéro de téléphone "Parce que".. Je vous en ai parlé ici.
- un stage de yoga en Normandie à la mi-juillet
- un stage de biodanza à la mi-août (peut-être)
- et plein d'autres petits menus plaisirs qui se présenteront au gré du souffle du vent... J'ai confiance.

Bien ancrée sur mes deux pieds, le coeur ouvert, la tête dans les étoiles.

J'ai décidé que mon été sera beau.

mercredi 15 juin 2016

Un prénom !

Un autre prénom
Un prénom composé.
Un prénom de femme.
Un prénom que je n'aime pas du tout.. Bouh...  parce que, voilà, il y a une femme que je n'aime vraiment pas du tout qui le porte..

Et puis voilà, ce week-end.. une autre rencontre de biodanza.. une femme avec qui ça a collé tout de suite...et qui porte ce prénom.

Et j'ai eu plaisir à l'appeler par son prénom, que j'ai trouvé beau en le disant pour elle.

Celà m'a remplie de joie d'avoir pu dépasser celà et d'avoir pu "chanter" ce prénom auparavant abhorré.

dimanche 12 juin 2016

La belle saison

C'est l'hiver
C'est l'été
Le printemps
L'automne
C'est la belle saison
La saison du Coeur

Du bout du chemin
Dans la lumière du jour naissant
Dans celle du clair de lune
Dans le scintillement du firmament

Tu viens vers moi
Ma Complétude

Nous nous reconnaissons
D'un regard, d'un sourire
En silence
Nous allons
Ensemble
Vers la lumière
De la Vie

Et là,
Là, ma Complétude
Avec toi
Je vais vers la Plénitude

Et les mots jaillissent
Les sourires brillent
Les rires éclatent

La douceur est reine
La confiance, le respect
Sont nos compagnons
La tendresse, la passion
Nous unissent

C'est la belle saison infinie
De l'Amour, de la Plénitude

Histoire de chaussure

C'était mercredi midi, dans la petite pièce où je déjeune avec mes collègues. Il n'y avait plus que T et moi. Il pleuvait. Et moi...