jeudi 25 décembre 2014

Elle..

Je ne vous ai jamais vraiment parlé d'elle. Ma soeur. Plus grande que moi par la taille, plus jeune que moi de trois ans et 30 jours. Ma p'tite soeur.
On n'a jamais été intime. Peut être le serons nous ? qui peut savoir ?
On n'a jamais été intime mais nous apprécions la compagnie l'une de l'autre. Pas de confidences. Mais l'on se rend services.

Depuis que je suis seule (bientôt 4 ans), ma soeur a pris une place plus importante dans ma vie. L'amour pudique qu'elle a  pour moi s'est révélé dans ses attentions. C'est elle qui m'a emmené à l'hôpital un samedi soir de février où je me tordais de douleur. Au début de ma séparation, elle est toujours accourue les soirs de trop grand désespoir où n'en pouvant plus j'appelais au secours.
Un dimanche matin où par maladresse j'ai fait sauter les plombs de ma maison (et ou j'ai pété les plombs) et elle est venue me réconforter bien que j'ai réussi à "rallumer" le compteur.
Dimanche dernier encore j'ai fait une bêtise avec le portail électrique du garage. Je l'ai appelé et elle venue avec son mari et nous avons passé une heure tous les trois à réparer ma bêtise... Et des petits coups de pouce pour mon jardin, et m'aider à installer un rideau, etc, etc.

Hier soir nous fêtions Noël en famille chez mon frère. Cela fait plusieurs années que je dis à tout le monde que je viendrai les mains vides et que je souhaite ne pas recevoir de cadeau. La première année ils ont respecté ma demande, mais depuis j'ai toujours quelques petits présents.
Hier soir il y avait un gros paquet pour moi avec un petite carte qui indiquait que le cadeau était de la part de ma soeur, ma maman et  mon beau-frère. C'était un peu lourd. Il y avait dans le paquet... un banc de méditation.
Ouh !! Si vous saviez l'effet que cela m'a fait. L'émotion, la chaleur, les larmes. Cela fait plus d'un an que je vais sur les sites d'achat internet pour voir... les bancs de méditation. A chaque fois je me dis que non, plus tard, c'est cher, et il y a des besoins plus urgents.
Un banc de méditation.
Je n'avais pas exprimé clairement ce souhait. 
Ce que j'avais exprimé c'est que je recherchais un petit banc très bas pour pouvoir m'asseoir assez près du sol dans ma salle de bains, afin de pouvoir me masser les chevilles sans me casser le dos (m'asseoir par terre me fait mal au bas du dos). J'avais exprimé cette recherche lors d'une excursion dans un vide-grenier. J'aurais aimé trouvé quelque chose de pas cher dans un vide-grenier.

Ma soeur a entendu ma quête, elle s'est mise en quête... Et m'a offert un banc de méditation.

Ma soeur est un cadeau à elle toute seule. Je lui ai dit hier soir. Merci à elle d'être là pour moi.

jeudi 18 décembre 2014

Semblables et différents

Hier soir je suis allée à une conférence sur le deuil... avec mon fils.
Il y a deux ans et demi j'étais allée à une conférence sur le même thème, avec le même intervenant... avec ma fille.
(A chaque fois que je vais à une conférence, je leur propose de m'accompagner.)

Ma fille, mon fils.. Le deuil.

Ma fille avait été dans l'émotionnel, elle était restée muette sur sa chaise.
Mon fils a pris des notes, a pris la parole, a participé.

Après la conférence... et bien il ne faut pas que je sois pressée de me coucher. Avec ma fille nous avions parlé pendant plus d'une heure après.
Avec mon fils ce plus un peu plus court, mais il avait quand même un besoin urgent d'échanger.
______

Dire qu'ils ont vécus pendant 7 mois et demi à touche-touche dans mon ventre... qu'après leur naissance ils ont été longtemps l'un à côté de l'autre, face à face, en rivalité ou en complicité.

Ils sont à la fois si semblables et si différents...

jeudi 11 décembre 2014

Chaudoudoux

Pour ce mois de décembre un peu gris, un peu pas rigolo, un peu, et beaucoup...
Je vous envoie plein de chaudoudoux

A lire Ici


Histoire de chaussure

C'était mercredi midi, dans la petite pièce où je déjeune avec mes collègues. Il n'y avait plus que T et moi. Il pleuvait. Et moi...