mardi 6 décembre 2016

C'est dans l'air...

C'est dans l'air que j'ai trouvé mon bonheur ce matin.
Il faisait froid quand j'ai quitté la maison. Un matin d'hiver ordinaire.

Une demi-heure plus tard, sur le parking de l'entreprise, au jour naissant, entourée de nature, j'ai senti, j'ai ressenti, une atmosphère végétale douce, humide, vivifiante, presque joyeuse.
J'ai respiré, j'ai absorbé par toutes mes cellules cette merveille.
____

En mode sensitive, ce matin... Cela faisait longtemps..
Ouf, je suis toujours cela... et cela fait ma joie !



Photo ThAn ! 

samedi 26 novembre 2016

Yuzin


C'est sur la côte
Entre le phare du Créac'h et l'Ile Keller.
C'est là-bas au bout de la Bretagne
Sur cette île là
Celle dont j'aime vous parler.

C'est Yuzin
C'est une côte pas trop haute
C'est d'un côté la mer d'une couleur inimitable, des rochers, des écumes blanches
C'est de l'autre côté de la pelouse maritime, des landes, des champs serrés

C'est Yuzin

C'est cette musique composée par Yann Tiersen

C'est Yuzin

Et moi
Quand j'entends
Quand j'écoute cette musique
A chaque fois
Mon corps s'élance comme
S'il était dans le soleil
A marcher
Au bord de cette côte là
Sous un soleil de mai
Dans un vent léger

Il s'élance mon corps
Oh discrètement
Immobile
Il se met à respirer très calmement
Très amplement

Et vient un apaisement, une joie douce, une plénitude... Comme si j'étais enfin arrivée.

Et l'envie de retourner dans cette île me prend.






vendredi 25 novembre 2016

Nostalgie ou mélancolie

C'est le Du... Le mois noir.. Le mois de Novembre.

C'est le mois pendant lequel tu pars travailler dans le noir et tu rentres le soir chez toi dans le noir.
C'est le mois où les lumières réchauffent les âmes dans les maisons, dans les rues, dans les vitrines.
C'est le mois qui appelle Décembre, Noël.
C'est le mois qui invite au feu de bois, à de longues lectures sous une couette, un chocolat chaud, un thé, à se serrer les uns contre les autres entre êtres aimés.

Je n'ai pas d'aversion pour ces temps noirs de l'année.
Aucune aversion.
Car j'ai été heureuse ces mois là (jusqu'à il y a 6 ans).
J'ai été heureuse.
J'ai eu de beaux Noëls pendant mon enfance, ma jeunesse, puis pendant ma vie de femme avec mes enfants, mon mari.
J'ai eu de beaux moments de cocooning en famille, de balades dans les forêts dénudées, de lectures pendant que la pluie tombe, de jeux, de chocolats chauds, de gâteaux embaumant la maison, de soupes fumantes et réconfortantes, d'enfants endormis dans mes bras...

Tout ceci n'existe plus.
Mes grands-parents, piliers de nos Noëls, sont décédés depuis presque 20 ans.
Ma Maman qui nous a réunit ensuite autour d'elle, nous a passé le relais depuis 5 ans et nous ne fêtons plus rien chez elle. Mon frère, ma soeur et moi accueillons chacun notre tour (l'an passé c'était chez moi).
Cette année Noël sera différent, ma Maman étant hospitalisée en attendant une place dans un EHPAD.
Mon mari est devenu ex-mari, mes enfants  ont grandi, sont partis.
Seule...  je suis... seule.

Ce matin en m'enfonçant dans ce noir pour aller au travail, j'ai eu une grande bouffée de nostalgie, de tristesse. J'avais tellement envie de me retrouver au chaud, dans des bras aimants, dans une atmosphère douce de lumière tamisée, dans une ambiance familiale et joyeuse...

Des épines sont venues se loger dans ma gorge, des éclats de pluie ont mouillé mes yeux, mes bras sont restés béants face à tout ce vide.
______________________________

Ca ira mieux demain...



lundi 21 novembre 2016

Etait-ce bien raisonnable

Samedi je suis allée au grand Fest Noz de la région : début 16 h - fin 5 h du matin (pour ceux qui veulent).

Seule.
J'y suis allée seule.

Il faut dire qu'il y avait mes deux chouchous qui jouaient avec un orchestre symphonique avec de temps en temps, au chant, une grande de la scène bretonne : Annie Ebrel.
Si vous voulez les voir c'est ici .C'est au début de la vidéo et cela dure environ 40' interview compris.
Vous pourrez apprécier (ou pas) deux musiciens de musique bretonne que je porte dans mon coeur. J'ai dansé sur leur premier morceau et puis après je me suis postée devant la scène et je les ai regardés et écoutés.

Il y avait aussi Denez Prigent avec un autre duo que j'aime bien... 23 H. C'était prévu à 23 h. Alors j'ai attendu jusqu'à 23 h (je suis arrivée vers 16 h 30)... Quatre morceaux de joués et deux seulement avec Denez Prigent. Coup de pub pour attirer du monde ? Enchantée de voir, d'écouter Denez Prigent...Déçue par cette intervention trop courte.

Après je suis rentrée me coucher.
Il faut dire que je commençais à "m'ennuyer".
C'est vrai que j'ai fait quelques bises, engagé des petites conversations avec des personnes que je connais de plus ou moins loin.
Mais sinon j'étais bien seule. Il y a une personne (une femme) qui m'a même dit que c'était "courageux" de venir seule dans un tel endroit. C'est un fest-noz vraiment géant.

J'ai très peu dansé. Mon corps ne me le permet pas. J'espère la guérison pourtant. Je la demande chaque jour à l'Univers.
J'ai passé beaucoup de temps seule devant la scène. J'ai vu et entendu de très chouettes artistes. Mais bon, j'ai besoin de PARTAGER. Et là je n'ai pas pu. Et la solitude est terrible à vivre dans ces endroits là où la plupart des personnes viennent à plusieurs.

J'aime toujours la musique bretonne. Danser une gavotte, une mazurka, un laridé me procure toujours autant de bonheur... Mais continuer à aller vivre la solitude dans les fest-noz.. Je ne sais pas... Je ne sais vraiment pas.

Il est peut être temps de passer à autre chose.
____

Post-scriptum
Sur la vidéo à 2:33:00 une autre magnifique chanteuse que je ne connaissais pas.

Et pour Denez Prigent :


Etait-ce bien raisonnable

Samedi je suis allée au grand Fest Noz de la région : début 16 h - fin 5 h du matin (pour ceux qui veulent).

Seule.
J'y suis allée seule.

Il faut dire qu'il y avait mes deux chouchous qui jouaient avec un orchestre symphonique avec de temps en temps, au chant, une grande de la scène bretonne : Annie Ebrel.
Si vous voulez les voir c'est ici .C'est au début de la vidéo et cela dure environ 40' interview compris.
Vous pourrez apprécier (ou pas) deux musiciens de musique bretonne que je porte dans mon coeur. J'ai dansé sur leur premier morceau et puis après je me suis postée devant la scène et je les ai regardés et écoutés.

Il y avait aussi Denez Prigent avec un autre duo que j'aime bien... 23 H. C'était prévu à 23 h. Alors j'ai attendu jusqu'à 23 h... Quatre morceaux de joués et deux seulement avec Denez Prigent. Coup de pub pour attirer du monde ? Enchantée de voir, d'écouter Denez Prigent...Déçue par cette intervention trop courte.

Après je suis rentrée me coucher.
Il faut dire que je commençais à "m'ennuyer".
C'est vrai que j'ai fait quelques bises, engagé des petites conversations avec des personnes que je connais de plus ou moins loin.
Mais sinon j'étais bien seule. Il y a une personne (une femme) qui m'a même dit que c'était "courageux" de venir seule dans un tel endroit. C'est un fest-noz vraiment géant.

J'ai très peu dansé. Mon corps ne me le permet plus. J'ai passé beaucoup de temps seule devant la scène. J'ai vu et entendu de très chouettes artistes. Mais bon, j'ai besoin de PARTAGER. Et là je n'ai pas pu. Et la solitude est terrible à vivre dans ces endroits là où la plupart des personnes viennent à plusieurs.

J'aime toujours la musique bretonne. Danser une gavotte, une mazurka, un laridé me procure toujours autant de bonheur... Mais continuer à aller vivre la solitude dans les fest-noz.. Je ne sais pas... Je ne sais vraiment pas.

Il est peut être temps de passer à autre chose.
____

Post-scriptum
Sur la vidéo à 2:33:00 une autre magnifique chanteuse que je ne connaissais pas. 

mardi 15 novembre 2016

Ces derniers jours...

... on  a beaucoup entendu parler de...

Donald Trump... Certains parlent de catastrophe pour la planète.. Je croise les doigts.. Je me dis que ce n'est que pour 4 ans... Je choisis de cultiver le non-catastrophisme.. Je n'ai pas une âme de militante... Je me mets dans une situations d'espérance pour me dire que cela sera moins pire que tout ce que l'on nous prédit.

Le 13 novembre... Dimanche soir, j'ai allumé une bougie que j'ai posée sur le rebord extérieur de l'une des fenêtres de ma maison... face à face avec la lumière de la lune..

Tiens la lune.. hier elle n'était pas au rendez-vous.. Ou du moins les nuages m'ont empêchée de l'admirer à son périgée.. La prochaine fois que cela se reproduira, je ne serai plus sur cette Terre... Et alors ? Et alors rien. J'ai très bien dormi.

samedi 5 novembre 2016

Une hirondelle...

... Ne fait pas le printemps
Mais trois p'tits compliments..

Trois p'tits compliments
Reçus au pas d'une porte
Dans la nuit naissante

Trois p'tits compliments

C'est
Du bonheur
De la bonne humeur
De la chaleur

C'est
Scintillant
Pétillant
Réconfortant

Ca réveille les couleurs
Ca fait sourire le coeur
Trois jolis p'tits compliments...