Articles

Je vous écris..

Image
... Oui je vous écris dans ma tête, quand je conduis... ou la nuit pendant mes insomnies.. j'ai plein de choses à vous dire... et puis après je trouve toutes ces pensées ridicules, égocentrées, plaintives..
Un jour, un jour si je retrouve le souffle joyeux qui m'animait lors de mes tous débuts de blogs (ce n'était pas ici)...

En attendant, je vous partage ma dernière lecture,une lecture qui m'a enchantée.
Oui  j'ai vraiment adoré :


Un instant de bonheur

Image
Il suffit de très peu de chose pour vivre le bonheur.

Une journée de travail paisible, sans pression, avec des tâches importantes qui demandent de la concentration, des tâches accomplies dans la tranquillité.

Une chanson entendue dans l'auto-radio qui m'a donnée la pêche et l'envie de danser.

Le temps passé avec ma petite Maman qui allait bien ce soir, que j'ai réussi à faire sourire, presque rire.

Quand je suis rentrée à la maison, et bien, j'ai réécouté la chanson et j'ai dansé,  j'ai dansé à fond, et puis je l'ai remise, la chanson, et j'ai redansé. Ah ça fait du bien.

Il y a des jours où la vie est belle, on ne sait même pas pourquoi... juste profiter de l'instant présent.




Une histoire toute mignonne

Image
En ce lendemain de Saint Valentin,  j'ai envie de vous raconter une jolie histoire, une histoire vraie.
______

S fait connaissance de T il y a 7 ans déjà, à un cours de danse. Pas beaucoup de personnes très jeunes à ce cours, quelques trentenaires, quelques cinquantenaires, et puis des retraités, pas mal de retraités à vrai dire. T est l'une de ces personnes retraitées. Elle a un abord un peu distant, parle de façon un peu affectée. Elle danse très bien.
S et T ont de la sympathie l'une pour l'autre. Une sympathie polie et distanciée.
Il y a deux ans lors d'une soirée danse et repas, T et S se parlent beaucoup. R surtout s'épanche :  sa solitude, le décès récent de sa fille aînée. Un respect mutuel naît.  Un projet de se voir pendant l'été est lancé. S ne fait pas ce geste d'aller voir T. S est fatiguée. Elle ne trouve pas l'énergie et se contente de rester dans son périmètre de confort.
Un jour, S ne va pas bien du tout, elle vit un grand chagrin,…

14 février

.. la fête des amoureux.. pour qui le sont...pour ceux qui vivent ce partage exaltant, tendre, sincère... cette complétude qui génère la plénitude...
_____

Un très beau texte à lire ici !


Avant...

... quand elle rentrait le soir, après son travail, de temps en temps, elle lui téléphonait. Elle était accueillie par un doux et souriant "Bonjour ma fille". Elles parlaient de tout et de rien. Cela durait plus ou moins longtemps. Elle raccrochait heureuse de ce bavardage avec sa mère, rassurée, apaisée comme une petite fille lovée dans l'amour maternel.
Ces deux dernières années, ce n'était plus pareil. Les appels étaient source de soucis, voir d'angoisse. Elle appelait pour savoir si sa mère était bien chez elle, à l'abri. Les conversations étaient de plus en plus difficile, il lui fallait rassurer sa mère qui s'angoissait pour un rien, qui voyait des voleurs, des enfants méchants dans sa maison. Plusieurs fois elle est partie en urgence consoler sa mère en pleurs, lui retrouver ses clés cachées dans des endroits improbables, lui retrouver son porte-monnaie soi-disant volé, ou ses papiers d'identité volés eux aussi. Le samedi elles allaient ensemb…

Changement de temps !

Image
... Vendredi dernier c'était le nouvel an chinois... Le point de départ du printemps énergétique.. le passage de saison.

Il y a longtemps on m'a appris qu'à chaque changement de saison (énergétique pas celle de nos calendriers) on peut observer quinze jours avant et quinze jours après les saisons qui s'affrontent, qui se passent le relais.

Cette année, en Bretagne, c'est clair.

Grand froid sec ensoleillé avant le nouvel an chinois.
Depuis grande douceur, soleil, pluie (les graines ont besoin de tout ça pour prendre leur essort vers la lumière), vent...
C'est l'énergie du Bois qui s'éveille.

Les oiseaux ne s'y trompent pas.. Leur chant a changé.. Les mésanges ont commencé à visiter le nichoir installé dans le jardin...

Ma fille a pris son envol... Je dois aussi re-prendre le mien... pour une vie toujours plus sereine et apaisée.





Jour de pluie

Image
S ourire
E bauché timidement
P artie pour Paris
A 7 h 15 ce matin
R oute qui l'emporte
A ppréhension
T out sera nouveau pour elle
I ncertitude dans mon âme
O h mon coeur chavire entre joie et tristesse !
N oyés de pluie, mes yeux, ce matin...